Fabricants

Information

Cure d’automne en naturopathie

Publié le : 28/09/2015 09:55:57
Catégories : Bien-être , Blog , Plantes

« les grands malades sont tous de « petits éliminateurs » » Christophe Vasey

Fatigue, transit paresseux, digestion lente, teint brouillé…autant de signes que vos émonctoires ont besoin d’un coup de pouce pour éliminer les toxines.
On considère que le corps utilise cinq émonctoires majeurs, c’est-à-dire cinq voies de sortie pour l’ensemble des toxines, surcharges et éléments indésirables que le corps produit et transforme.  Lorsque l’hygiène de vie est bonne, le corps effectue généralement cette tâche sans trop de difficulté. Malheureusement, le corps est bien souvent malmené par une alimentation déséquilibrée, l’ingestion de produits chimiques, le stress chronique, le manque d’oxygénation et d’exercice physique ainsi que la consommation d’excitants (café, alcool, tabac, sucre..), de médicaments..
Nos émonctoires peuvent ainsi être débordés et l’encrassement s’installer.
Les cinq émonctoires principaux  au service de la detoxination sont le foie et l’intestin, la peau, les poumons,  et les reins.

L’automne est la saison de prédilection pour drainer les reins (comme le printemps pour drainer le foie) mais aussi l’ensemble des organes.
Pour ce faire, il est important de s’assurer de la vitalité des organes, afin de les stimuler et de les drainer à hauteur de ce qu’ils peuvent supporter pour éviter de fatiguer l’organisme.

Crédit : Fotolia.

.

Pour réaliser une bonne détoxination plusieurs points sont importants :

- un bon réglage alimentaire
- boire beaucoup d’eau
- faire du sport
- dormir suffisamment
- se détendre et prendre du temps pour soi
- s’aider des plantes dépuratives

.

.

.

Les émonctoires principaux et comment les détoxifier :

 

-Le foie et de la vésicule biliaire :
Le foie filtre les déchets hors du sang et les rejette avec la bile qui a une fonction excrétoire.
Élimine les déchets par la bile notamment.
Différents facteurs surchargent notre foie : une  alimentation trop riche en sucre, en graisse, en protéines animales, ou en excitants comme l’alcool, le café, le chocolat… ainsi que les médicaments  et la contraception hormonale…
Voici quelques signes révélateurs d’une dysfonction du foie et de la vésicule : peau grasse, cheveux gras,  langue chargée, mauvaise haleine, blocage intestinal, maux de tête après les repas, dégoût et /ou impossibilité de digérer les aliments gras (œufs, fritures, crème fraiche, chocolat…), coloration jaune de la peau et des yeux…
Plantes  dépuratives du foie et de la vésicule biliaire comme artichaut, le radis noir, racines de pissenlit, boldo, romarin… et la bouillotte chaude sur le foie sont d’excellentes méthodes de drainage du foie.

-Les reins :
Les reins  filtrent le sang de ses impuretés, éliminent les déchets et les rejettent sous forme d’urine. Ils assurent aussi la constance du milieu intérieur  dans lequel baignent nos cellules. La quantité et l’aspect des urines nous renseignent sur la fonction rénale, des urines insuffisantes ou trop claires peuvent indiquer une baisse de la fonction rénale.
Faire de l’exercice physique, avoir une alimentation équilibrée pas trop riche en protéines animales et en aliments acidifiants, boire au moins 1,5 litre d’eau par jour  et utiliser des plantes diurétiques comme: l’orthosiphon, le genévrier, le bouleau.. sont importantes pour aider l’élimination rénale.

-L’intestin :
Lorsque les intestins fonctionnent correctement, ils se vident une à deux fois par jour, les selles sont bien moulées, viennent facilement et n’ont pas une odeur trop forte.  Quand ce n’est pas le cas, les matières s’accumulent, distendent et déforment les intestins, fermentent et se putréfient, agressent les muqueuses intestinales qui deviennent poreuses et favorise les déséquilibres de la flore intestinale avec prolifération d’éléments pathogènes comme certaines bactéries ou  mycoses..
Au lieu d’être évacués, les déchets sont réabsorbés par les muqueuses endommagées et répandus dans tout l’organisme par le sang.
Il est important de boire au  moins 1,5 litre d’eau et d’avoir une alimentation équilibrée et suffisamment riche en fibres ainsi que de pratiquer régulièrement une activité physique pour s’assurer d’un bon transit.
On pourra aussi stimuler la fonction intestinale grâce à des plantes qui stimulent la production et l’évacuation de la bile comme l’artichaut, radis noir, romarin… mais aussi grâce aux plantes  purgatives comme la bourdaine et aux plantes mucilagineuses qui ont un effet « coup de balai » sur l’intestin comme le psyllium blond.

-la peau :
Avec  les glandes sébacées qui sécrètent le sébum et les glandes sudoripares qui produisent la sueur, la peau dispose d’un double système d’élimination. Une peau qui fonctionne bien transpire lors des efforts ou de la hausse de température. Si on ne transpire pas ou peu ou bien de manière très localisée, cela signifie que l’émonctoire peau ne fonctionne pas suffisamment, ce qui va obliger les autres à s’activer davantage.
De même, une peau grasse sujette aux impuretés  ou bien des problèmes de peau comme l’eczéma sont des  signes de surcharge au niveau de la peau.
Pour la santé de la peau, on pourra utiliser la pratique du sauna et  du bain chaud , faire du sport, et s’aider des plantes spécifiques de  la peau comme  la bardane et la pensée sauvage.

-les poumons :
Les déchets éliminés au niveau des voies respiratoires devraient essentiellement être de nature gazeuse (gaz carbonique, vapeur d’eau..), une trop grande présence de « déchets solides » sous forme de mucosités n’est pas normale. Les déchets solides devraient être rares  et constitués avant tout de poussières inspirées .  Il n’est donc pas normal de devoir constamment se moucher, tousser et expectorer.
L’essoufflement par le sport et les plantes mucolytiques et expectorantes  comme l’eucalyptus, le bouillon blanc, l’hysope… sont  différents moyens  d’aider l’émonctoire poumon.

Pour aller plus loin :

Nos conseils pour une bonne pratique de la cure d’automne.

L’automne, sa symbolique et son énergie de saison

Noëlla Marques

Osteopathe D.O Naturopathe

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Catégories