Fabricants

Information

Prendre soin de son intestin carrefour de l’immunité

Publié le : 02/11/2015 17:28:44
Catégories : Blog , Maux de l'hiver

L’intestin est le siège de la digestion et  de l’assimilation des nutriments. Ses muqueuses sont le siège d’une intense activité immunitaire, c’est le premier organe immunitaire de l’organisme.

Il contient une flore microbienne qu’on appelle aussi microbiote intestinal : riche de plusieurs centaines de germes différents dont l’équilibre est essentiel au maintien de notre santé. Les bactéries « saprophytes » (bonnes bactéries) participent à la digestion et à la synthèse de certaines vitamines et constitue surtout un véritable système de défense antimicrobien.

Ce microbiote contient environ 100 000 milliards de micro-organismes (10 fois plus que de cellules humaines) soit 1 à 2 kg dans le tube digestif. Il est acquis après la naissance et il est spécifique à chaque individu.

Les principales fonctions de la flore intestinale sont :

- un rôle immunitaire et de barrière contre les micro-organismes pathogènes

- la neutralisation des produits toxiques et la stimulation du système immunitaire

- un rôle métabolique et nutritionnel : synthèse de vitamines (K, B8, B9, B5 et B12), synthèse d’enzymes, digestion…

Les erreurs alimentaires, les agressions diverses,  les médicaments (notamment l’abus d’antibiotiques), le stress… bouleversent l’équilibre naturel de notre flore intestinale.

 

Source : Fotolia

 

 

 

 

Conséquences du déséquilibre de la flore :

- transit perturbé

- mauvaise digestion, flatulences, mauvaise haleine…

- candidose, intolérances alimentaires

- terrain allergique

- perte de cheveux, peau terne, problèmes de peau

- anxiétés, angoisses, mal-être, déprime

 

Quelques conseils pour le maintien d’une flore intestinale équilibrée :

- consommer régulièrement des aliments ou boissons fermentés : kefir, combucha, légumes lacto-fermentés, soupe miso… ainsi que du pollen multi fleurs pour nourrir la flore.

- consommer régulièrement des  aliments riches en fibre comme les légumes  et les céréales complètes ou semi-complètes.

éviter l’alimentation « moderne » et ses excès de sucres rapides, de protéines et de graisse

- bien gérer son stress, prendre su temps pour soi, méditer, respirer par le ventre… Le stress a des effets très délétères sur l’intestin et la flore intestinale.

- lutter contre la pullulation microbienne grâce à la prise régulière de propolis, extrait de pépin de pamplemousse… et en consommant régulièrement de l’ail, de l’huile de coco bio, de la sarriette, de la muscade, de la cannelle…

- prendre régulièrement des probiotiques

 

Un des meilleurs moyens pour renforcer sa flore intestinale est de faire régulièrement des cures de probiotiques.

Les probiotiques sont des compléments alimentaires microbiens vivants qui exercent une action bénéfique sur la santé en stimulant sélectivement la croissance et l’activité métabolique de certaines bactéries dans l’intestin.

Les prébiotiques tels que les FOS : fructo-oligosaccharides soutiennent l’activité et le développement  de certaines bactéries bénéfiques  naturellement présentes dans l’intestin et qui les utilisent comme aliments.

On conseille de prendre des probiotiques, au moins une fois par an, à l’entrée de l’automne par exemple et sur une période de 2 à 3 semaines.

.

IMG_5270_wm-s

Par exemple le probiotique Sécuril de Yalacata :

Il contient du  Propio-Fidus, un actif unique et breveté, fruit de la recherche du laboratoire Yalacta .

Il correspond à l’association de 2 souches particulières de bactéries propioniques (Propionibacterium freudenreichii), qui produisent de l’acide propionique dans le colon. Ces souches ont été rigoureusement sélectionnées et sont déposées à la CNCM de l’Institut Pasteur.

On en prendra 1 gélule matin et soir,

ar-bioprotus-integral-1931

ou le BIOPROTUS integral de Carrare :  composé de 5 milliards de probiotiques provenant de 5 souches documentées.  Ils sont associés à des fibres solubles de gomme d’Acacia (issue de l’Agriculture Biologique) qui servent de nourriture aux probiotiques. On prendra 1 sachet par jour pendant 14 jours, à prendre au cours d’un repas. A diluer dans un verre d’eau à température ambiante. Pour une dissolution optimale des fibres, laisser reposer quelques minutes.

Les probiotiques ne doivent pas être pris avec de l’eau glacée mais avec de l’eau plutôt tiède.

On peut accompagner la prise de probiotiques domegas 3 car ceux-ci vont aider les probiotiques à bien s’implanter dans la flore intestinale.

 

 

Noëlla Marques

Osteopathe D.O Naturopathe

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Catégories