Huile végétale un VRAI biocarburant
  • Huile végétale un VRAI biocarburant

Huile végétale un VRAI biocarburant Terre Vivante

14,22 €
Quantité
Derniers articles en stock

With this product, you earn 14 loyalty point(s). 14 point(s) = 0,35 €.


  • Garanties sécurité (l'Herboristerie de Paris existe depuis 1920) Garanties sécurité (l'Herboristerie de Paris existe depuis 1920)
  • Politique de livraison (Frais de port à 5.90€ par Colissimo) Politique de livraison (Frais de port à 5.90€ par Colissimo)
  • Politique retours (Droit de rétraction pendant 14 Jours) Politique retours (Droit de rétraction pendant 14 Jours)

Les huiles végétales, comme leur nom l’indique, proviennent des végétaux et certaines d’entre elles sont comestibles, d’autres utilisées dans l’industrie et pour le cas présent, utilisée comme carburants. 
Les propriétés de ces huiles végétales sont 100% naturelles étant donné qu’elles proviennent des végétaux. Ces huiles proviennent essentiellement des arachides, de l’argan, du colza, de coprah, du lin, du maïs, de la noix, de l’olive, du palme, des pépins de raisin, du ricin, du sésame, du soja, du tournesol etc. 
L’utilisation des huiles végétales comme carburant doit tenir compte du fait qu’elles sont différentes, du point de vue chimique, de ce carburant qu’elles sont appelées à remplacer. 
C’est ainsi que ces huiles sont divisées en huiles de type laurique, c'est-à-dire celles ayant un indice d’iode allant de 5 à 30. Ces huiles proviennent du coprah, du palmiste, du babassu, ou du palmitique, du palme et elles sont dites saturées. Les autres appelées oléiques ont un indice d’iode allant de 80 à 110 et proviennent des arachides, du sésame, et du purghère. En troisième lieu viennent les huiles du type linoléique ayant un indice d’iode supérieur à 110 et proviennent du coton, du tournesol, du soja, du maïs et sont appelées semi-siccatives. Il existe aussi des huiles dites siccatives qui sont insaturées et donc non utilisables dans les moteurs. 



Les huiles brutes qui sortent de la presse sont utilisables, après filtration, dans des moteurs ayant un faible régime de rotation, c'est-à-dire, inférieur à 2 500 tours par minute, dans un environnement où elles gardent leur fluidité. 
Les huiles débarrassées des mucilages et gommes peuvent être utilisées dans les moteurs mais avec des risques d’encrassement. Pour une bonne utilisation de ces huiles, il importe de les mélanger avec du mazout dont l’expérience a montré que le mélange de 25% de ces huiles végétales et 75% du mazout donne un rendement positif, quels que soient les types de moteurs. 


TER717366
1 Article

Références spécifiques